Un Week-End inoubliable

Je vous ai parlé il y a quelque temps de mon escapade à Boulogne sur Mer pour participer à un urban trail de 13 kms.

Aujourd’hui je vais vous raconter cette aventure aussi merveilleuse qu’inoubliable!

IMG_5943

Tout a commencé en septembre ou octobre, quand quelqu’un du groupe de run a proposé de participer à cet urban trail. Bien entendu l’idée a été suivie et nous nous sommes retrouvés à 7 participants.

Notre petite Mel a alors réservé des chambres d’hôtel pour le samedi soir puisque cette course avait lieu en début de soirée et il nous semblait difficile de faire 2 heures 30 de route après avoir couru.

Le problème du logement étant réglé nous nous sommes alors intéressés au transport.

Fab et Isa ont gentiment proposé de prendre leur voiture puisque c’est un modèle 7 places.

Youpi tout était donc réglé, il ne nous restait plus qu’à attendre le jour J et à préparer nos bagages.

Samedi matin, jour de la course, chacun prépare ses affaires en essayant de prendre le strict minimum à savoir affaires de toilette et vêtements de rechange pour le lendemain.

Rachel devait sentir que tout n’allait pas se passer comme prévu car elle stressait le matin du départ.

Nous décidons de partir en tenue de sport pour gagner du temps sur place car le timing est serré et nous devons récupérer nos dossards en arrivant.

Fab nous indique qu’il installe son coffre de toit afin que nous puissions mettre nos bagages et être à l’aise dans la voiture.

C’est l’heure du départ, chacun range ses affaires dans le coffre de toit, je récupère quand même ma lampe et ma doudoune sans manche de run sur les conseils de Rachel pour éviter que ce soit trop froid au moment de m’en servir.

Merci Rachel!!!

Allez nous partons, en faisant une petite halte sur la route pour récupérer Mel qui se trouvait chez ses parents.

Elle garde ses sacs dans la voiture… La chanceuse!

Nous sommes au complet, heureux, de bonne humeur et prêts à affronter cet urban trail et ses escaliers!

Le voyage se déroule bien, entre rigolade, goûter et chansons. Rien de plus normal puisque nous sommes en famille.

Puis nous voilà arrivés à Boulogne, nous traversons la ville jusqu’à la gare maritime où nous devons récupérer nos dossards.

Fabrice gare la voiture et là…

Il se rend compte que la clé du coffre de toit est restée à Reims!!!

Fabrice et Isa sont décomposés et le reste de la troupe, à l’inverse est à 2 doigts de mourir de rire.

Soyons positifs les amis, nous avons nos baskets (sauf Ludo) nos tenues de sport, nos lampes (sauf Ludo), nous allons donc pouvoir courir et c’est le principal puisque c’est pour ça que nous sommes venus!

Allez, haut les cœurs, nous avons nos dossards et encore un peu de temps pour faire un tour dans le centre à la recherche de quelques articles/produits de première nécessité.

Avec les filles nous trouvons notre bonheur dans un magasin de lingerie: des culottes et un débardeur pour passer la nuit (Rachel va être tellement craquante en débardeur), comme quoi il en faut peu pour nous rendre heureuses finalement 🙂

Les garçons ont aussi trouvé des caleçons dans un autre magasin.

L’honneur est sauf, nous aurons donc des sous vêtements propres demain!

Direction la petite supérette où nous achetons des brosses à dents, déo et autre gel douche (fleurs de cerisier bio, ben oui il fallait bien ça!).

Ouf, nous pouvons donc prendre le départ de la course l’esprit tranquille.

Go, c’est parti pour 2 heures 15 pour parcourir environ 15 kms.

Nous avons pris notre temps pour profiter au maximum de ce trail urbain, prendre des photos, admirer la ville et vivre l’instant à 200%.

Nous avons couru, dansé, crié, mangé, bu et j’ai même roulé sur un chariot.

Mais ces photos vous donneront un meilleur aperçu de ce que nous avons vécu:

Après toutes ces émotions nous avons profité d’une pause bien méritée, nous sommes allés manger un Welsh pour certains et des moules pour d’autres dans une petite brasserie bien sympa.

Nous avons arrosé notre sortie à la bière, au vin et à l’Irish Coffee.

Et certaines (pas moi bien entendu…) se sont régalées de profiteroles au chocolat!

IMG_5891

Il est plus d’une heure du matin et il est temps d’aller à l’hôtel passer une bonne nuit pour récupérer de nos émotions et de la fatigue.

Nous sommes accueillis par la gérante qui semble dans un état second, visiblement sous effet de certaines substances…

Mél tape sur la borne d’accueil le code de réservation mais ça ne fonctionne pas.

La gérante ne nous est d’aucune aide et ne retrouve pas trace de notre réservation.

Bon je pense qu’elle était incapable de trouver toute trace de quoique ce soit!

Nous voilà pris d’un fou rire, le mauvais sort s’acharne sur nous mais rien ne peut nous faire perdre notre bonne humeur.

La gérante nous fait un « monologue » à sa façon en nous promettant de ne pas nous laisser dehors, nous jurant que jamais une chose pareille ne sera permise.

La situation est vraiment comique et il est difficile de la relater avec des mots.

C’est un sketch, à se demander si il n’y a pas des caméras cachés dans tous les coins du bâtiment.

Nous réussissons à obtenir une chambre (sur 3 c’est déjà pas si mal) et nous nous retrouvons à 6 à l’intérieur pendant que la courageuse Mélanie tente d’obtenir des chambres supplémentaires.

Youpi après de longues minutes nous obtenons enfin nos chambres!!!

Cerise sur le gâteau il n’y a pas de chauffage… quand je vous dis qu’on a cumulé les galères!

Après une nuit de repos, une douche et avoir remis nos vêtements de sport de la veille, nous allons prendre notre petit déjeuner dont nous avons négocié la gratuité par rapport aux évènements de la veille.

Le temps est apocalyptique, il fait froid, il pleut et il y a beaucoup de vent mais pourtant mes compères ont décidé d’aller se baigner… oui oui vous avez bien lu, ils veulent se baigner un 10 décembre dans la mer du Nord!

Direction Hardelot, charmante petite station balnéaire (enfin j’imagine car difficile de se faire une idée par ce temps…) pour un bain d’eau de mer.

IMG_5901

Nous nous garons le long de la plage et les voilà partis en courant, plus ou moins vêtus selon les uns ou les autres.

J’avoue je n’ai pas été très téméraire sur ce coup là mais j’ai déjà du mal à entrer dans l’eau en mer Méditerranée en plein mois d’août alors la mer du Nord en décembre…

Bref ils se sont mouillés les pieds, les jambes et même le corps entier pour la plus courageuse!

Le vent les a bien fouettés, ils ont vraiment fait preuve de beaucoup de courage ou de folie peut-être. Mais c’est aussi pour ça que je les aime!

Ils se sont rhabillés tant bien que mal dans la voiture et nous sommes allés nous réchauffer et manger dans une charmante crèperie.

IMG_5904

Ainsi s’est achevé notre week-end incroyable, riche en aventure et en émotions.

Merci à vous mes amis pour cette parenthèse enchantée, merci pour votre bonne humeur, votre gentillesse, votre solidarité et votre grain de folie! Je vous aime!!!

Ce petit billet souvenir est dédié à Mélanie, Rachel, Ludo, Tony, Isabelle, Fabrice et Maga.

IMG_5941

 

 

 

 

Publicités

8 réflexions sur “Un Week-End inoubliable

  1. Merci à toi de ces écrits et de la belle personne que tu ainsi que tout ce que tu dégages .
    Ta bonne humeur et ton grain de folie a contribuer à ces moments inoubliables aussi 💋

    J'aime

Les commentaires sont fermés.