Le petit cul de mon bébé en couche lavable

Mon petit dernier ma petite Bouillette est en couches lavables. Oui vous avez bien lu en couches lavables. Je vois d’ici vos expressions 😉 et ce que vous pensez: mais elle est folle, quelle idée, nos mères ont été libérées avec les couches jetables et elle, elle se rend esclave.

Mais pas du tout! C’est pas non plus les couches lavables de nos grands-mères 🙂

Alors comment sont-elles les couches de mon bébé? Et bien elles sont écologiques, naturelles, économiques, douces et… jolies.

2015-03-21 08.51.40

L’utilisation de couches jetables pour un enfant de sa naissance à 2 ans et demi représente à peu près 6000 couches, soit 1 tonne de déchets qui ne seront dégradables qu’en 200 ou 500 ans.

Sans parler des produits chimiques qu’elles contiennent qui sont mauvais aussi bien pour la peau de bébé et qui provoquent un impact environnemental important de par sa fabrication et son traitement en tant que déchet.

Vous allez me dire que les lavables consomment beaucoup d’eau pour justement les laver. Mais comparativement il faut 120 m3 d’eau pour fabriquer une couche jetable contre 83 m3 pour le lavage des couches lavables.

Les couches lavables peuvent être en coton, chanvre ou bambou, matières qui leur confèrent un grand pouvoir d’absorption.

J’ai fait le choix des lavables pour mon petit dernier et je regrette de ne pas m’être penchée sur le sujet pour les précédents. D’autant plus que l’investissement de départ pour une vingtaine de couches est vite rentabilisé si il y a par la suite des frères et soeurs qui en bénéficient.

L’entretien est très simple: lavage en machine avec une lessive sans glycérine.

Les couches se composent d’une culotte qui peut être de différente matière en fonction du système que vous choisissez et d’un insert absorbant.

Moi j’ai choisi des couches fabriquées en France par une maman couseuse qui a sa petite entreprise. Les couches sont entièrement personnalisables, j’ai choisi les couleurs et broderies.

Ma petite Bouille a un tit cul trop mignon avec ses couches.

J’espère vous avoir un peu convaincu et avoir donné une meilleure image des couches lavables.

Avouez, il est trop mignon non?

2015-04-18 10.44.31-1

Publicités

2 réflexions sur “Le petit cul de mon bébé en couche lavable

  1. Je dirais même qu’elles deviennent rentables dès le premier bébé puisqu’il peut les garder jusqu’à ce qu’il soit propre. J’ai fait le calcul avec celle de mon bibou, si on compte jusqu’à ce qu’il soit propre (on va être large, on va dire 2ans et demi 3 ans, et même plus pour la nuit, allons y!) et bien à l’achat cela revient à 300 euros environ ; prix pour des jetables le même laps de temps : ……tadam!!! 2500 euros!
    Alors en plus de l’argument écologique et santé, l’argument économique est imparable!

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Tribu de mon coeur

Les commentaires sont fermés.