Ma façon d’éduquer mes enfants

J’ai décidé d’écrire sur ce sujet qui me tient à cœur suite à un évènement qui a eu lieu cette semaine…

En allant chercher mes enfants à la crèche j’ai assisté à une scène choquante dans le couloir.

Mon doudou comme à son habitude faisait le clown pendant que je lui demandais de venir mettre ses chaussures et il s’est subitement calmé en entendant « crier » une maman. Et je dis « crier » car je ne sais pas trop comment décrire cette façon de s’adresser à son enfant…

Camille a répété: « foute de ma gueule »

Car oui cette maman venait de hurler « tu vas arrêter de te foutre de ma gueule! » à son petit garçon qui doit avoir 3 ans comme mon doudou 😦

Et puisque les mots n’étaient sans doute pas assez violent elle a attrapé ce pauvre petit par le bras, a tiré violemment, si brutalement que le petit bout a décollé du sol et s’est retrouvé projeté contre le mur.

J’ai été choquée, et profondément attristée…

Pourquoi autant de violence? Parce que le petit ne quittait pas les lieux assez vite apparemment.

Mon doudou est resté bouche bée, je lui ai expliqué que cette maman était fâchée et qu’il ne devait pas avoir peur. Que pouvais-je lui dire d’autre?

Ce qui me fait peur dans cette histoire c’est que si cette maman n’a pas su faire preuve de retenue, de self contrôle alors que nous étions là, mon chéri, nos 2 petits et moi alors qu’est ce que ça devait être dans le cercle privé de la famille?

Je me repasse cette scène en boucle, je revois le visage de cet enfant et ça me fait tellement de peine.

Cependant ça m’a conforté sur ma façon d’élever mes enfants, ce choix d’une éducation non violente. Je refuse et je me refuserais toujours de frapper mes enfants. Je suis convaincue que ça ne sert absolument à rien.

FB_IMG_1446483047198

Comment faire comprendre à un enfant que c’est mal de taper si on ne lui montre pas l’exemple?

Est ce que le fait de lui mettre une fessée va le calmer ou le faire obéir? Je crois au contraire qu’il trouvera cette réaction totalement injuste et humiliante.

Je ne supporte pas l’idée qu’on puisse frapper un enfant, c’est tellement facile de s’en prendre à être plus faible et c’est lâche.

Personne ne touchera à mes enfants, pas un tiers, ni moi ni leur papa.

Tant pis, doudou se roulera par terre en plein milieu du supermarché pour montrer sa frustration, il continuera à courir dans le couloir de la crèche plutôt que de mettre ses chaussures, il hurlera parce qu’il veut continuer à jouer alors que je lui annonce qu’il doit aller au lit.

Il essayera même de me taper pour me montrer qu’il est en colère et je répondrais à cette violence par des mots et des baisers et il finira par se calmer et me dira qu’il m’aime comme il fait à chaque fois.

Alors oui aux yeux de certains je passerais pour une maman laxiste qui ne sait pas faire preuve d’autorité.

On me dira encore et encore qu’une fessée n’a jamais tué un enfant et pourtant comme je l’ai déjà entendu je répondrais que j’espère un peu plus pour mes enfants que de seulement les garder en vie.

Mes enfants grandiront auprès de parents qui qui les éduqueront sans violence car je n’envisage pas que ça puisse être autrement.

Alors si vous nous croisez un jour avec nos petits monstres qui font une « comédie » nous ou d’autres parents qui ont également choisi ce mode d’éducation, ne vous dîtes pas que nous sommes laxistes, pensez simplement à ce petit garçon malmené pour rien ce jour là dans la crèche…

FB_IMG_1446483050573

Publicités

2 réflexions sur “Ma façon d’éduquer mes enfants

  1. Un témoignage plein de compassion. Un sujet bouleversant. Je suis attristée moi aussi de voir autant d’enfant humiliés, malmenés, maltraités physiquement et psychologiquement. J’ai bien connu aussi durant l’enfance et l’adolescence comme beaucoup d’autres( oui vous pouvez être frappé parce que vous avez eu l’audace de demander le respect, un comble ) j’ai moi aussi une petite histoire perso à raconter : dans une salle d’attente du médecin traitant où je croise une maman que je reconnais, tenant sa fille de 1 an dans ses bras et moi mon fils de 1 an et demi dans le miens. Lorsque qu’elle me raconte que ces enfants sont intenable et que sa fille de 1 an ose lui lever la main pour taper sa maman. Me retournant la question si mon fils faisait cela et moi de répondre d’un naturel :  » non je ne lui ai jamais montré » . Il y a eu quelques instant de silence car nous n’étions pas seules. À partir de ce jour, j’ai cessé de me juger laxiste ou à part. Je peux même affirmé que mon fils duvhaut de ses 3 ans et demi n’a jamais levé la main ou tapé qui que ce soit. Je pense que cela viendra lorsqu’il sera confronté à ce genre de chose en école maternelle. Mais je ferais avec bienveillance. Je lui montrerai comment il peut réagir autrement lorsqu’il sera en colère.

    J'aime

  2. Super article maman ! Tu es la meilleure maman du monde et tu as fait de nous les personnes que nous sommes, à la différence de beaucoup dans notre société nous sommes ouverts d’esprit, calme, gentil les uns envers les autres. Je t’aime fort.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.