Elles ont brisé mon coeur

Elles ont brisé mon cœur… Ces gamines de 11 ans.

Elles ne sont que des enfants et pourtant elles peuvent être si cruelles, plus que des adultes.

Est ce de l’immaturité?

De l’inconscience?

De l’indifférence?

Ou pire, de la méchanceté?

Bien sûr il y a des adultes qui sont capables de tant de mépris et de bien pire…

Mais des enfants?

Bienvenue dans l’univers de l’adolescence!

Ma Pepette est partie en classe de neige hier, pour une petite semaine.

Une semaine loin de son cocon familiale, de sa maison, de ses frères et sœurs, de moi.

C’était déjà une grande source de stress pour moi de la laisser partir, ma petite fille si fragile, tellement « différente » des autres enfants de son âge.

Elle est innocente, naïve, si gentille et bienveillante.

Elle évolue dans son univers à elle, peuplé de poneys, de bébés.

Elle est fan des youtubeuses famille et bien loin des centres d’intérêt des autres filles de sixième.

Je voudrais tellement la protéger, la garder pour moi, dresser des murs entre elle et le monde extérieur, la préserver de toute cette méchanceté…

Mais je ne peux pas, je ne pourrais jamais l’isoler de cette haine à laquelle elle sera confrontée chaque jour car le monde est ainsi fait, il y aura toujours les méchants et les gentils. On nous l’explique depuis que nous sommes tout petits, dans les contes de fées; sauf que dans les contes de fées ça se termine toujours bien et que dans le vraie vie ce n’est pas toujours le cas.

Elle est partie, le cœur bien lourd car personne ne voulait d’elle dans la chambre…

Je sais qu’elle est « un peu bébé » mais tellement gentille.

Elle a été rejetée une fois de plus.

Et pourtant elle ne s’est pas plainte, elle a gardé ça pour elle, comme toujours elle enferme ses émotions au plus profond d’elle même.

Et pourtant elle en souffre.

Elle n’a rien dit, n’a rien demandé elle a fait avec cette situation.

Mais voilà, puisque ce n’était pas suffisant de lui infliger ça, de la rejeter comme une pestiférée, pour la seule raison qu’elle est « différente ».

Elles ont trouvé moyen de se plaindre sur les réseaux sociaux de sa présence dans leur chambre!!!

Elles ont cité son nom… Il n’y a aucun doute.

De sous entendre que ça pourrait gâcher leur séjour.

Mais que veulent-elles?

Qu’elle ne vienne pas?

Qu’elle dorme dans le couloir?

Ça ne suffit donc pas qu’elle subisse toutes ces attaques en silence et sans une plainte?

Voilà, je suis aujourd’hui cette maman au cœur brisé de voir sa princesse subir ces violences psychologiques ordinaires, ce mépris banalisé.

Dans ces instants là ma bienveillance me quitte, je sens une haine sounoise monter en moi et m’envahir.

On ne touche pas à mes enfants.

A vous parents qui me lisez, soyez vigilants, faites attention à ce que vos enfants écrivent sur les réseaux sociaux, apprenez leur la tolérance, le respect, l’acceptation de la différence. Parlez leur. Il y a sans doute dans leur classe, leur école, leur collège, leur lycée, leur club de sport un enfant qui n’est pas comme eux mais qui ne mérite pas d’être rejeté ou malmené.

Evitez à un enfants de subir ça, à sa famille de se sentir impuissante.

J’espère que le séjour de ma princesse va bien se passer, en attendant je retiens mon souffle et j’attends vendredi avec impatience.

Je suis la maman au cœur brisé d’une petite fille au cœur en miettes.

black-and-white-broken-heart-love-tears-favim_com-3946070

 

Publicités

9 réflexions sur “Elles ont brisé mon coeur

  1. Pauvre puce… les enfants sont très méchant c’est de pire en pire , je te souhaite beaucoup de courage à ta puce aussi… n’y a t’il rien à faire au niveau de l’école? Ca ne peut pas continuer comme ça pauvre pucinette 😢

    J'aime

  2. Bonjour, oui nous aimerions tellement les protéger tout le temps, malheureusement on ne peut pas. Par contre, vous devriez, si ce n’est déjà fait, parler à son prof principal, au diecteur du collège ça s’apppelle de la discrimination et c’est interdit pas la loi. Les ecoles se doivent d’être très vigilants sur ce sujet.
    Parler en aussi aux parents délégués, la situation ne peut pas continuer comme ça.
    Je vous souhaite pleins de courage et malgré tout j’espère qu’elle passera toit de memetun bon séjour à la neige.
    Une maman

    J'aime

  3. Mon fils TDAH a subi des maltraitances par des garçons de sa chambre lors d’un séjour en colonie. Je me suis juré de ne plus l’y envoyer et de le défendre corps et âme quoi qu’il se passe, même si un jour il est en tort. Désormais j’avise tous les intervenants de la situation et préviens. Pauvre louloute ! Bon courage à vous !

    J'aime

  4. Etant déjà passé par là, maman de tribu dont plusieurs enfants sont atypiques pour différentes raisons (maladie ou caractère), faites des captures d’écran et allez voir les surveillants, la CPE et le directeur du collège…comme quelqu’un l’a dit, ce comportement relève du harcèlement et c’est illégal…agir, ce n’est pas être une maman psychotique, mais être une maman à l’écoute qui montre à son enfant qu’on a pas le droit de s’en prendre à elle/lui juste parce qu’il ou elle est « en dehors » des clous; c’est aussi montrer aux enfants à l’origine des faits que ce n’est pas un comportement acceptable, et malheureusement la plupart du temps les parents de ces enfants ne sont au courant de leur comportement…

    J'aime

  5. Bonjour

    Je viens de lire votre message et cela m’a touchée car mon fils se faisait embêter dans le bus scolaire.
    Vous devez alerter l’école pour qu’ils rappellent les règles du respect.
    Ce n’est pas grave de passer pour une mère chiante !
    Courage

    J'aime

  6. Je viens de découvrir votre blog et cette horrible situation que vit votre puce. Il ne faut pas hésité à téléphoner à sos harcèlement ou allez sur le site du gouvernement car il me semble qu’il y a quelque chose sur le cyberharcelement. Il ne faut pas laisser cela impuni. Il y a des lois qui protègent nos enfants contre ce genre de chose. J’ai déjà eu sos harcèlement pour des soucis pour mes enfants et ils sont de bons conseils. A savoir qu’il en informe l’école car ils suivent la suite. l’école doit leur faire un rapport par la suite. Bon courage à vous et votre fille. J’ai mal au coeur pour elle. Biz

    J'aime

  7. Ayant un petit loup qui est souvent malmené à l école , je peux comprendre votre inquiétude. …aller voir les responsables du collège et ne lâché rien votre louloutte mérite d être bien partout où elle va et non pas aux autres de choisir ou elle a le droit d aller. Bonne chance

    J'aime

  8. Pingback: Suite et fin? | Tribu de mon coeur

Les commentaires sont fermés.