Suite et fin?

Je reviens faire le point et vous raconter la suite de notre triste histoire dont je vous avais parlé ici.

Le séjour en classe de neige de ma Pepette ne s’est pas très bien passé.

Tout d’abord la cohabitation avec les filles dans sa chambre a été plutôt difficile, elle cachait sa brosse à dents de peur que des « vacheries » soient faites… Elle a bien entendu été mise de côté et sa présence était de trop.

Et comble de tout ça elle a été mise dans le groupe des débutants alors que je peux vous garantir qu’après 4 années pendant lesquelles elle a skié durant les vacances d’hiver, elle sait skier!

Pourquoi elle? Je ne sais pas. Nous supposons que les groupes n’étaient pas homogènes et qu’il fallait faire un rééquilibrage et c’était facile de choisir une enfant qui ne protesterait pas. C’est une simple supposition et nous attendons de savoir.

Une fille de sa chambre qui était dans le même groupe de ski que ma princesse incitait même les autres enfants à insulter ma puce. Voilà, c’était l’effet boule de neige, elle a souffert…

J’ai donc décidé de prendre rendez-vous avec le directeur d’établissement, j’en ai obtenu un rapidement puisque quelques jours après son retour je l’ai rencontré.

J’ai été agréablement surprise car nous avons été entendu!

Il a bien compris la souffrance de ma Pepette et la mienne qui en découlait.

Il a fait suivre auprès des enseignants et autres membres de l’établissement concernés.

J’ai depuis reçu un appel de l’assistante de vie scolaire qui m’a assuré qu’elle allait surveiller de près ma puce. Elle a déjà discuté avec les filles en question et leur a fait prendre conscience de la gravité de leurs actes. Elle va rester présente pour ma princesse et surveiller que tout se passe bien pour elle.

Je reprend donc confiance et j’espère que les choses vont s’arranger, que ce harcèlement va cesser.

Elle ne veut plus être différente et a même refusé l’aide de son avs pour un contrôle, ce qui s’est soldé par une très mauvaise note.

Elles n’ont que 11 ans et j’ai l’espoir qu’elles se rendent compte que c’est grave de traiter quelqu’un ainsi, que ça les aidera à devenir bienveillante et à ne pas se transformer en petit monstre quand elles auront 13 ou 14 ans.

Je vous le répète et vous le demande, apprenez à vos enfants à accepter la différence, à être tolérant et à respecter les autres.

Merci

Think positive, do not negative

Publicités

Une réflexion sur “Suite et fin?

  1. Bonjour,
    Vous avez eu raison de prendre rdv avec le chef d’établissement car le personnel est généralement sensible au harcèlement, ce qui n’était pas le cas autrefois….
    J’espère de tout coeur que cela va s’arranger pour votre poupette et qu’elle va se faire des copines à l’avenir.
    Gardez espoir

    J'aime

Les commentaires sont fermés.